CR : Histoire 1 A

Les origines, à l’époque des royaumes francs

Extrait de la chronique de Frédégaire (VIIe siècle) : la première mention de l’Alsace et des Alsaciens.

Arriverez-vous à trouver ces mots dans le texte latin?

Comment dit-on l’Alsace en alsacien ?

Wìe sàga mìr „l’Alsace“ uf Elsassisch?

Où se trouve l’Alsace ?

Wo lejt ’s Elsàss?

Lequel des deux peuples l’a emporté, d’après la frise chronologique ?

Malgré la victoire des Francs sur la Alamans à la fin du VIe siècle, les Alamans sont restés en Alsace et ont continué de parler leur langue, l’alémanique : Aujourd’hui, l’espace où on parle l’alémanique est divisé entre six pays.

On remarque également qu’il y a une partie de l’Alsace où on n’a jamais parlé l’alémanique : où cela ? Quelle langue y parle-t-on ?

Au tout début, les Alamans étaient des polythéistes. Ils croyaient dans les dieux de la mythologie germanique : voir les principales divinités ci-dessous, avec leurs noms alémanique (et les noms vikings de ces mêmes divinités entre parenthèses).

De là viennent la plupart des noms des jours de la semaine en alsacien, voir ci-dessus (le document est téléchargeable au bas de la page).

L’Alsace est christianisée à partir du VIIe siècle.

A quoi le voit-on sur la carte ci-dessous ?

A quoi voit-on également que les limites du duché d’Alsace n’étaient pas celles de l’Alsace actuelle ?

Wo sìn mìr do?

War ìsch dìe Frài?

L’Alsace n’apparaît plus sur cette carte du haut Moyen Age : en quels territoires est-elle divisée ? Quelle ville aujourd’hui en Alsace est à l’époque hors d’Alsace ?

Aujourd’hui, le terme de Nortgowe (Nordgau) n’existe plus, par contre le terme de Suntgowe (Sundgau) est toujours utilisé pour désigner l’extrême de l’Alsace : donc seule la partie sud de l’ancien Sundgau s’appelle toujours Sundgau.

Quel blason appartient à quel comté ? Quelles en sont les couleurs ?

Armoiries de la province d’Alsace au XVIIe siècle.
Le drapeau alsacien, par Spindler, 1909.

TELECHARGER


<span>%d</span> Bloggern gefällt das: