E.M.C. 5e THÈME 2 CHAPITRE 2

LES RISQUES NATURELS

Définition:

1) Essayez de définir les termes „risque“ puis „risque naturel“ à partir de vos connaissances, en rédigeant à chaque fois une phrase.

Réponses d’élève : le risque, c’est quelque chose de dangereux, faisable mais très dangereux. Les risques naturels, ce sont les avalanches, les séismes, les éruptions volcaniques, etc.

2) Comparez cette phrase avec les définitions d’un dictionnaire.

Larousse : le risque, c’est un „danger plus ou moins probable auquel on est exposé“. Les risques naturels sont des „événements à caractère de catastrophe, probables mais non forcément prévisibles, dus au déchaînement des forces de la nature“.

Les principaux séismes qui ont secoué le globe depuis 4 000 ans

Questions sur le texte ci-dessous (compétence travaillée : analyse de texte) :

1) Quelle est la nature du texte ?

2) Où précisément le « plan séisme Antilles » est-il appliqué ?

3) En quoi consiste ce plan ? (Quelles mesures sont prises ?)

4) Pourquoi ce plan a-t-il été mis en place ?

5) Qui s’occupe de la mise en place de ce plan?

Réponses :

1) Ce texte est un article de journal.

2) Le « plan séisme aux Antilles » s’applique en Guadeloupe et en Martinique, deux régions françaises.

3) Ce plan consiste à reconstruire ou renforcer des bâtiments publics ou des logements conformément aux normes antisismiques. D’autre part, on sensibilise la population au risque de séisme.

4) Ce plan a été mis en place après le séisme du 21 novembre 2004 près des îles des Saintes en Guadeloupe, qui avait fait beaucoup de dégâts.

5) Ce plan a été mis en place par des ministres (de l’Environnement et de l’Outre-Mer) et par le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières).

Question sur le petit film ci-dessous (compétence travaillée : écoute, prise de notes) :

1) Que faire avant le séisme ?

2) Que faire pendant le séisme ?

3) Que faire après le séisme ?

Réponses :

1) Avant le séisme il faut avoir préparé son kit de survie, une lampe de poche avec dynamo interne, un sifflet, une radio, une pharmacie, de l’eau et de la nourriture pour 3 jours, des produits d’hygiène, la liste des numéros utiles et de l’argent liquide. Il faut faire le même kit en plus petit pour la voiture. Il faut conserver le kit à porter de main pour que chaque membre de la famille puisse le trouver et il faut apprendre à donner les premiers secours.

2) Pendant un tremblement de terre, si on est au rez-de-chaussée ou près d’une porte, il faut sortir rapidement pour se mettre en sécurité à l’extérieur, loin des bâtiments, des poteaux électriques et des fenêtres qui peuvent exploser. Sinon, il faut se placer près du mur porteur le plus proche, ou sous un encadrement de porte, ou sous un table solide et il faut se protéger la tête avec les bras. En voiture, il faut s’éloigner des ponts, rester dans sa voiture mais détacher sa ceinture pour pouvoir sortir si nécessaire.

3) Dès la fin de la secousse, il faut sortir du bâtiment avec son kit de survie (sans utiliser les ascenseurs dans un immeuble) et rester à l’extérieur dans un endroit dégagé, loin des constructions et des fenêtres, en attendant de recevoir des consignes ou de s’assurer que le bâtiment n’est pas endommagé. Il faut aussi couper l’électricité, l’eau et surtout le gaz, ne pas utiliser son téléphone pour laisser les lignes aux secours, surveiller son environnement, faire attention aux fils tombés, s’éloigner des cours d’eau et du bord de mer et faire attention aux éboulements et glissements de terrain.


TELECHARGER


<span>%d</span> Bloggern gefällt das: